Truquage des dates de publication

Voilà presque un an depuis que j’ai commencé ce blog. J’étais tellement excitée de pouvoir partager les péripéties de ma vie que je croyais sincèrement que je pouvais le faire au fur et à mesure qu’elles se produisaient. Mais, que j’aie eu tort! Je bossais comme un bœuf et j’étais obsédée grave sur ma grossesse et mon accouchement. En dépit du fait que bien des nouvelles choses se déroulaient dans ma vie, je ne parvenais pas à prendre le temps de les raconter progressivement. Du coup, mes histoires se sont accumulées.

Après mon accouchement, c’était encore pire. Toute mon attention était focalisée sur le bébé. Ce n’est qu’en mars dernier, je crois – ou peut-être en février –, que j’ai pu tranquillement écrire mes billets de blog. Par contre, comme j’étais en retard, je m’activais frénétiquement à écrire, car je voulais à tout prix rester fidèle aux dates de publication pour qu’elles ne s’impriment pas comme les traces approximatives de mes événements vécus. Je désirais plutôt qu’elles soient des archives, une sorte de journal chronologique que je pourrais consulter dans l’avenir pour évoquer les souvenirs de cette époque. Bref, au début, je me hâtais d’écrire mes histoires, puis ensuite, j’ai appris à modifier les dates de publication. Et c’est ce que j’ai fait : je me suis attelée à cette tâche du mois de mars au mois de mai de cette année, même si l’on voit que ma dernière histoire remonte au mois de décembre 2010. J’ai aussi passé beaucoup de temps en mai dernier à construire l’arborescence de mon blog pour accueillir mes histoires selon les catégories.

En juin-juillet dernier, d’autres événements heureux me sont arrivés : j’ai déménagé dans mon ancien quartier, et on m’a offert de faire des chroniques à une radio communautaire, le CPAM 1610, ensuite archivées sur un site Web culturel, le Lounge urbain. Étant donné que mes chroniques étaient inspirées de ce blog, il m’incombait de publier mes articles les plus récents même si je n’avais pas fini de partager les récits de l’hiver et du printemps dernier, puisque je donnais, à la fin de mes chroniques, l’adresse de mon blog comme référence. Du coup, j’ai pris la décision de faire les deux simultanément.

Donc, à partir de ce mois-ci, je publierai mes billets de blog quelques jours après la diffusion de mes chroniques pendant que je travaille tranquillement sur mes autres histoires. Une fois écrites, ces dernières apparaîtront sur la page d’accueil comme les événements les plus récents au départ, après quoi je modifierai leur date de publication afin qu’elles apparaissent en ordre chronologique. De cette manière, je pourrai relaxer un peu sur ces anciens articles et m’activer sur les articles inédits.

Je suis tellement excitée d’emmener mon blog dans une direction plus interactive. Mon parcours a le vent en poupe, et j’espère que mes nouveaux lecteurs embarqueront avec moi dans cette nouvelle envolée.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Comments are closed.