L’auteur du best-seller La Prophétie des Andes de passage à Montréal

Pendant que j’étais en train de pianoter sur mon ordi (je ne me souviens plus de ce que je faisais exactement), j’ai reçu un tweet sur mon Tweetdeck de la part de James Redfield, qui disait de faire une méditation globale, afin d’envoyer de l’énergie positive pour les sinistrés des récents désastres naturels. Pour avoir plus d’information, je me suis rendue sur l’adresse Internet indiquée dans son tweet, et curieuse, je me suis à mise à scruter sa page. Sur le pan gauche, j’y lis :  « prochaines apparitions » et là, je vois : « Montréal, Québec, Canada : vendredi 30 mars, 19 h, conférence; samedi 31 mars, atelier ». Quoi ?! Je pense que j’ai failli tomber de ma chaise. Heureusement que j’étais allée sur ce site Web plutôt que son site officiel, parce que j’avoue, je n’aurais pas fouillé dans les autres menus pour voir cette information, inexistante sur la page d’accueil. J’ai tout de suite pensé : « Il faut à tout prix que j’y aille ». Demander un laissez-passer, comme je l’avais fait il y six mois plus tôt pour Wayne Dyer, ne serait pas si audacieux que ça, étant donné que je suis chroniqueuse à la radio. Le lendemain, je me suis mise à chercher qui était le promoteur. J’ai trouvé un site Web fort intéressant, le Réseau Vox Populi, dont l’objectif est de fournir des ressources pour favoriser l’épanouissement personnel. Pour ce faire, les promoteurs organisent toutes sortes d’événements tels que conférences, ateliers, séminaires, etc. On peut en savoir plus ici. Par ce même évènement, j’ai appris que Miguel Ruiz, auteur de Les Quatre Accords Toltèques, et Gregg Braden, auteur de nombreux livres dont La Divine Matrice et Le Temps fractal, seraient également de passage mais à des dates ultérieures.

C’étaient deux autres auteurs que je connaissais bien. J’avais lu le livre du premier et visionné, il y a cinq ans de cela, je crois, une vidéo sur Internet, intitulée Awakening to Zero Point, une de mes premières vidéos initiatiques dans mon éveil de conscience. Franchement, je l’avais trouvée excellente. Gregg Braden y présente le changement de la conscience en rapprochant ses connaissances scientifiques à la spiritualité. Waouh ! Tout ça me rappelait les débuts de mon parcours spirituel. Bref, pour revenir à James Redfield, j’ai initié le contact avec le promoteur et je n’attendais plus que sa réponse.

Deux jours plus tard, j’étais à peine sur le seuil de la porte quand mon téléphone a sonné. C’était le promoteur de la conférence à l’autre bout du fil. Nous avons eu un échange chaleureux et avons terminé la conversation avec la promesse de lui envoyer la trousse de presse de l’émission à laquelle je participe et de présenter l’évènement avant mon invitation. De fait, j’avais tenu ma parole. J’ai attendu impatiemment pour avoir la confirmation de mon laissez-passer, mais je n’avais aucune réponse de sa part. Bon, on était que le mardi et il restait quand même encore trois jours. Incapable d’attendre davantage, je lui ai écrit un petit mot par courriel au boulot, durant mon déjeuner, pour l’aviser que j’avais fait mon travail et pour lui annoncer que cet évènement fera l’objet d’un article qui sera publié dans le magazine culturel Souche magazine, grâce à une collaboration récente. En moins d’une heure, j’avais sa confirmation ! Eh ! oui ! Qui ne demande rien n’a rien, me suis-je dit. J’étais tellement ravie que j’ai dû me retenir un peu dans mon bureau. À ce stade, je devrais m’y habituer, mais c’est toujours exaltant pour moi de savoir que mes intentions se réalisent.

Donc, voilà ! Maintenant, je compte les heures avant d’assister à cette conférence. Je vous en donnerai des nouvelles. Entre temps, voici la vidéo de Gregg Braden avec sa coupe mulet (ou au Québec, sa coupe Longueuil),  réalisée à la fin des année 90 (en anglais). Bon visionnage !

This entry was posted in Dimension spirituelle, Holisme and tagged , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.